Espace vert : les Français en veulent toujours plus

Selon une récente enquête de l’observatoire des villes vertes, les habitants des villes sont de plus en plus impliqués dans le retour des arbres, des plantes et des herbes au cœur de leur cité. Cette enquête a été publiée par l’union Nationale des entreprises du paysage (Unep) et Hortis, l’association des responsables des espaces verts en ville. Quoi qu’il en soit, le constat est là et les Français ont de plus en plus la main verte.

espace-vert

Les mairies et les habitants ont la main verte

Dans la gestion des espaces verts de leur ville, les citadins veulent désormais être partie prenante et les municipalités en ont désormais pris conscience. En effet, elles n’hésitent pas désormais à aborder ces thèmes avec les administrés ou encore avec les associations dans le but de prendre toujours des décisions qui ont l’adhésion du grand nombre. Par exemple, la ville de Strasbourg a voulu offrir aux habitants l’occasion de végétaliser aisément l’espace urbain, en particulier les petits espaces tels que les pieds des arbres. Du coup, la municipalité, les habitants ainsi que les associations ont pu signer une charte des bonnes pratiques qui leur permet de végétaliser les quartiers et de mieux s’occuper de l’entretien espace vert Marseille.

Des plateformes écolos

Outre ce mode de consultation traditionnel, la plupart des villes s’approprient les nouveaux canaux de communication afin d’encourager la prise de décision citoyenne. D’ailleurs, plusieurs villes du panel ont déjà mis en place une plateforme virtuelle afin de connaitre l’avis de leurs habitants. Du coup, il devient possible de donner son opinion sur des projets en cours, de donner des propositions sur les espaces à végétaliser ou encore de débattre avec d’autres habitants sur les possibilités offertes par la ville pour la création d’autres espaces verts. Selon l’Observatoire des villes vertes, ce type de plateformes est surtout l’occasion accroître la mobilisation, notamment au niveau des jeunes.

De la verdure au menu

Aujourd’hui, une ville sur trois propose un budget participatif et offre à ses concitoyens la possibilité d’élire leurs projets favoris. Enfin, la moitié des villes invite sa population à participer aux différents ouvrages d’espace vert et surtout faire attention à l’entretien espace ver Marseille. La ville de Nancy, par exemple, a déjà institué des ateliers hebdomadaires dont le but est de proposer des formations aux bonnes pratiques écologiques, notamment en matière de jardinage. Quant à la ville de Marseille, elle a imaginé le concept du Visa vert et c’est en ce moment un franc succès.