Équipement

Quels sont les conseils de base pour installer un bassin de jardin ?

Jeu d’éclairage sur l’eau, bruits mélodieux de cascade, plante d’eau habillée de couleurs chatoyantes, contemplation des animaux : un basin est le dispositif par excellence pour ajouter un peu de bonheur à votre vie. Autrement dit, le bassin de jardin est un point fort de votre extérieur qui par ailleurs accueille un vaste écosystème. Dans cet article, on vous donne quelques conseils pour bien installer un bassin de jardin.

Lire également : Les aires de jeux, la solution pour passer de bons moments en famille !

Identifier le bon emplacement

Lorsque vous êtes près d’installer votre bassin de jardin, il convient que vous identifiez un endroit prédisposer à accueillir un tel dispositif dans votre extérieur. À cet effet, on vous recommande de toujours choisir un emplacement qui est correctement dégagé. Cela permettra d’assurer à votre bassin le plus d’heures possible d’ensoleillement. Pour cause, les plantes aquatiques et leurs feuillages réduisent de façon considérable la pénétration de la lumière dans l’eau.

En outre, effectuez toujours l’installation de votre bassin de jardin, loin des grands arbres et de leurs frondaisons. Puis, évitez que les végétaux caducs soient proches de votre bassin, du fait que ces derniers pourraient souiller l’eau et détériorer sa qualité lorsque les feuilles y tomberaient et s’y décomposeraient.

A découvrir également : Notre avis sur la tondeuse Greencut GLM660SX

Enfin, figurez-vous que d’un point de vue esthétique, le bassin d’eau est un dispositif qui doit être aperçu à partir de n’importe quel endroit de la maison. Vous devrez donc lui trouver un emplacement qui soit proche des allées.

Choisir les bons matériaux

La composition structurale de votre bassin de jardin sera fonction de la taille de celle-ci et de l’usage que vous prévoyez en faire. Vous pourrez donc opter pour de l’argile compactée avec une épaisseur minimum de 40 cm. Toutefois, il faut savoir que le compactage de ce matériau doit être bien effectué pour que ce soit bien résistant. Ensuite, il y a le Béton qui est assez intéressant du fait de sa résistance. Toutefois, il est difficile de manipulation et peut créer certaines fois, des fissures.

Par ailleurs, il y a la possibilité de réaliser des bassins à partir de l’installation d’une bâche. Cette possibilité est assez capricieuse de mise en œuvre. Toutefois, elle offre une très bonne adaptation aux particularités du terrain. L’autre faisabilité pour ce qui est des bons matériaux, c’est le bassin préformé. Il est une solution offrant beaucoup de solidité, surtout pour les contenances inférieures ou égales à 3000 litres.

L’installation de la pompe et du filtre

Lorsque l’on effectue une bonne installation de son bassin de jardin, l’une des choses capitales qui ne doivent pas être omis, c’est la pompe bassin, ainsi que le filtre. Vous devrez donc veiller à ce que ces derniers soient bien installés dans le jardin, tout en vous assurant que ce n’est pas fait de façon trop profonde. Puis, sachez que le filtre qui doit être installé doit être en mesure de réellement nettoyer votre bassin en plus de bien l’épurer. L’eau devra donc être bien brassé, et sa température bien régulée.

Le choix des plantes aquatiques et des poissons adaptés

Une fois les éléments de filtration installés, vous devrez passer à l’étape suivante : le choix des plantations et des poissons, pour que votre bassin soit encore plus attrayant. Les plantations sont effectivement essentielles pour apporter une touche esthétique au bassin tout en contribuant à son équilibre biologique.

Toutefois, vous devez choisir les plantations adaptées à la taille du bassin et aux conditions climatiques régionales. Si vous habitez une région calme avec un soleil assez doux ou si vous avez opté pour un petit jardin aquatique, il serait judicieux d’opter pour des nénuphars ou des lotus qui ne requièrent pas beaucoup d’entretien. Pour les grands jardins aquatiques exposés à un fort taux d’ensoleillement, les options peuvent être variées : le papyrus, par exemple, peut être utilisé comme plante ornementale mais aussi comme filtre naturel.

En ce qui concerne le choix des poissons adaptés au bassin de jardin, il faudra aussi prendre quelques précautions certainement liées au volume du plan d’eau et à sa profondeur. Il faut éviter, entre autres, l’ajout trop important de poissons dans le système, car cela pourrait compromettre leur survie en raison du manque d’espace disponible, ainsi qu’un déséquilibre chimique pouvant survenir suite aux excréments générés par ces derniers.

De façon générale, 3% maximum du poids total d’eau sont autorisés pour protéger leur existence : ici on peut opter pour des carpes koï, des poissons rouges, etc.

Pour finir, nous vous recommandons de ne pas négliger ces étapes capitales pour installer votre bassin de jardin avec succès. Vous pouvez aussi prendre en compte les conseils d’un professionnel, afin que vos poissons et plantations se développent dans un environnement sain et équilibré.

L’entretien régulier du bassin pour garantir une eau claire et saine

Maintenant que vous avez installé votre bassin de jardin avec soin, il faut tester l’eau en utilisant des tests adéquats. Cela permettra de détecter les déséquilibres chimiques avant qu’ils n’affectent la santé des poissons ou ne compromettent la croissance des plantations du bassin. La mesure du pH doit être effectuée tous les mois tandis que celle des nitrites et nitrates devra être faite toutes les deux semaines.

Il faut aussi prévoir un nettoyage fréquent du filtre à pompe car il peut facilement se boucher avec les débris organiques accumulés dans le système. Le filtre doit donc être lavé à chaque fois que vous constatez une baisse significative du débit d’eau qui circule dans le circuit.

Veillez à retirer dès leur apparition les feuilles mortes et autres déchets végétatifs qui tombent dans le plan d’eau au risque de créer une pollution importante. Cette opération peut être réalisée manuellement ou grâce à un filet ramasseur spécialement adapté aux jardins aquatiques.

Vous devez aussi respecter la taille appropriée aux divers types de plantations présents dans le bassin. Le fait de ne pas tailler régulièrement peut engendrer un déséquilibre du système puisque les plantations en question risquent de consommer une quantité importante d’oxygène.

N’oubliez pas que l’eau doit être oxygénée pour permettre aux poissons et aux micro-organismes situés dans le bassin de survivre. Il faut donc des pompes, des chutes ou encore des cascades qui auront pour effet de brasser l’eau et par là même faciliter la diffusion nécessaire d’oxygène.

Avec ces quelques conseils pratiques, vous avez toutes les clés en main pour entretenir votre bassin comme un pro !