Jardin

Pourquoi les feuilles du citronnier jaunissent et tombent ?

Très ornemental, le citronnier est un petit arbre très apprécié pour le fruit vitaminé qu’il offre. Comme tous les arbres méditerranéens, il requiert, pour son développement, un environnement spécifique. Le cas contraire, on peut assister à un jaunissement des feuilles qui finissent par tomber. Quelles sont les réelles causes à l’origine de ce phénomène ? Et comment y résoudre ? Cet article vous donne les informations nécessaires.

Lire également : Jardinier à Reims : comment choisir le professionnel idéal pour votre jardin

Quelles sont les causes du jaunissement des feuilles du citronnier ?

Plusieurs causes sont à l’origine du jaunissement des feuilles du citronnier. Parmi ces dernières, on peut citer :

Les araignées rouges

La présence des araignées rouges constitue une véritable cause du jaunissement des feuilles du citronnier. En effet, ces dernières piquent les feuilles avant de se nourrir des cellules végétales qui s’y trouvent. Cela entraîne des taches jaunes qui conduisent, à coup sûr, au dessèchement des feuilles.

A lire également : Recourir à un spécialiste de l’entretien des espaces verts : quel intérêt ?

Les pucerons

Les pucerons sont très souvent, responsables du jaunissement des feuilles du citronnier. Ce sont, en réalité, des parasites piqueurs-suceurs qui se servent de la sève située dans les feuilles pour se nourrir. Pour le faire, ils piquent les tissus puis aspirent le liquide. Lorsqu’ils atterrissent en masse sur les feuilles, le risque de déformation de ces dernières est élevé. Elles finissent donc par jaunir et tombent de l’arbre.

La mineuse des agrumes

Malgré sa petite taille, la mineuse des agrumes fait d’importants dégâts dans le rang des agrumes. En effet, la femelle de ce lépidoptère pond ses œufs au printemps, notamment sur le dos des jeunes feuilles. Dès la sortie des larves des œufs, ces dernières entrent dans les tissus des feuilles, et y creuse certaines galeries. Ces feuilles attaquées finissent par jaunir. Avant de tomber, elles sèchent.

Le mal secco

Le mal secco est une maladie causée par un champignon. Ce dernier bouche les fins vaisseaux situés à l’intérieur du bois et empêche la circulation de la sève. Dès qu’il atteint une branche, celle-ci se dessèche, ce qui donne lieu à une décoloration autour des feuilles. À leur tour, ces dernières jaunissent et tombent.

Comment traiter le jaunissement des feuilles ?

Le choix du traitement dépend de la cause du jaunissement des feuilles de votre citronnier. Par exemple, on aura :

Pour le cas des araignées rouges

Craignant l’humidité, les araignées rouges trouvent leur confort dans des lieux chauds et secs. De fait, pour les renvoyer, pulvérisez simplement votre citronnier d’eau.

Pour le cas des pucerons

Si vous remarquez des pucerons sur le citronnier, pulvérisez sur les feuilles du savon noir dilué. Pour une action rapide, sollicitez les services des chrysopes ou des coccinelles, notamment leurs larves. Par ailleurs, réduisez considérablement les apports d’engrais, surtout riches en azote. Même s’ils dopent les pousses, ils sont doués pour attirer les pucerons. N’hésitez pas à installer près du citronnier certaines plantes aromatiques telles que les effluves.

Pour le cas de la mineuse des agrumes

Pour traiter ou prévenir l’invasion des mineuses des agrumes, installez, dès le début du printemps, des pièges à phéromones. Ceux-ci constituent une barrière à l’accouplement des mineuses adultes. Pendant que vous y êtes, retirez de l’arbre les feuilles attaquées et brûlez-les.

Pour le mal secco

Le champignon responsable du mal secco pénètre dans le citronnier à partir d’une blessure. Pour prévenir son arrivée, vous pouvez mettre du mastic cicatrisant pendant que vous taillez l’arbre. Ensuite, désinfectez tous les outils utilisés pour les coupes. Il n’existe, en réalité pas de traitement curatif pour le mal secco. L’idéal est de couper et mettre le feu aux branches attaquées dans les plus brefs délais. Ainsi, vous aurez une chance d’arrêter avant que le champignon se développe.

Quelles sont les bonnes pratiques pour préserver l’état de son citronnier ?

Certaines pratiques sont utiles pour préserver l’état de votre citronnier. Par exemple, vous devez éviter de rentrer l’arbre à l’intérieur. Que ce soit en hiver ou non, gardez votre arbre dehors. Il s’y plaira mieux et pourra mieux conserver son feuillage. Arrosez également tous les 2 jours en été. Passé l’été, il vous suffit de laisser le substrat sécher, notamment entre deux arrosages. Veillez à ce que l’arrosage soit fait avec une eau non calcaire. Enfin, nourrissez l’arbre avec un fertilisant bio et de l’engrais bio riche en potasse et en phosphore.