Actu

Phénomène des toits-jardins en ville : l’impact sur les prix de l’immobilier

Les jardins verticaux et les toits-jardins émergent comme des éléments prisés dans l’immobilier urbain, redéfinissant l’esthétique et la fonctionnalité des propriétés urbaines. Ces espaces verts verticaux et horizontaux apportent des avantages environnementaux, sociaux et esthétiques aux zones urbaines, créant un attrait croissant pour les acheteurs et les locataires soucieux de la qualité de vie. En plus d’offrir des oasis de verdure au cœur des villes, ces aménagements peuvent avoir un impact positif sur les prix des propriétés en augmentant leur attrait, en améliorant l’efficacité énergétique et en favorisant une communauté engagée.

A voir aussi : Que faire dans le jardin au mois de Novembre ?

Qu’est-ce qu’un toit-jardin ?

Il s’agit d’une installation de plantes et de végétation appliquée à un toit plat ou légèrement incliné d’un bâtiment. Les toits-jardins se distinguent par la couche de sol utilisée pour la culture des plantes (notamment fleurs, arbrisseaux, gazon et même potager) avec un système de drainage adéquat qui permet d’éviter l’accumulation d’eau tout en surveillant l’arrosage des installations. Un toit-jardin comprend généralement plus de terre et peut soutenir des variétés de plantes plus importantes, y compris des arbres et de grands arbustes. En revanche, un toit-jardin à faible intensité soutient une sélection restreinte de plantes avec une couche de terre plus mince. Les toits-jardins ont plusieurs fonctions attractives qui peuvent attirer les clients de site immobilier en France : absorber l’eau de pluie et réduire le ruissellement urbain, isoler thermiquement le bâtiment en minimisant ainsi la perte de chaleur en hiver et assurant un refroidissement naturel en été, créer un habitat pour la biodiversité locale, offrir des espaces verts accessibles et visuellement agréables aux résidents et visiteurs du bâtiment, et enfin réduire les îlots de chaleur urbains qui proviennent de l’utilisation croissante du béton et de l’asphalte dans les villes, qui emmagasinent et retiennent la chaleur.

Comment les toits-jardins influencent l’immobilier ?

Bien qu’il soit difficile de quantifier précisément l’incidence d’un jardin vertical ou d’un toit-jardin sur le prix d’une propriété, plusieurs facteurs peuvent être considérés pour déterminer leur impact positif potentiel. Les toits-jardins et les jardins verticaux ajoutent un charme visuellement attrayant aux bâtiments, permettant de masquer des éléments structurels moins esthétiques. La couleur et la texture données par la végétation créent une apparence naturelle et agréable, aidant à démarquer une propriété sur le marché. En plus d’être esthétiquement plaisants, les toits-jardins contribuent également à l’isolation thermique du bâtiment. Ils aident à garder les bâtiments frais en été et chauds en hiver, grâce au pouvoir isolant des plantes et de la terre.

A découvrir également : Acheter des plants auprès d’un pépiniériste

Un autre avantage environnemental que les acheteurs et les locataires apprécient est la contribution des toits-jardins à la biodiversité urbaine. En effet, les espaces verts en milieu urbain attirent une variété d’insectes, d’oiseaux et d’autres animaux qui trouvent refuge et nourriture dans ces environnements parfaitement adaptés.Ils offrent un espace vert supplémentaire, en hauteur, pour les résidents et les visiteurs. Ils offrent ainsi un cadre propice à la détente, au divertissement et aux interactions sociales qui peuvent être particulièrement précieux dans les environnements urbains denses.