Jardin

Quelle clôture pour délimiter son jardin ?

Une clôture ne délimite pas seulement votre espace extérieur, elle apporte une touche de décoration à l’ensemble de votre environnement.

A lire en complément : Planter la diversité et la résilience des essences méditerranéennes en France

Une clôture est également utile pour se protéger des intrusions. Vous devez donc réfléchir à deux fois avant de choisir le matériau que vous allez utiliser pour la fabriquer.

Les normes d’urbanisation pour installer une clôture

A découvrir également : Guide ultime pour l'aménagement efficace d'un petit jardin urbain

Avant de réaliser la construction de votre clôture de jardin, il est conseillé de prendre des renseignements auprès de votre commune.

Vous devez vous approcher du service d’urbanisation pour connaître les normes qui régissent la construction des clôtures. Dans la plupart des cas, les caractéristiques d’une clôture sont décrites dans le Plan Local d’Urbanisme. Notons que celui-ci est différent d’une ville à l’autre.

Parfois, vous devez déposer une déclaration de travaux au lieu d’un permis de construire. Si votre commune n’impose pas une règlementation locale, vous n’avez qu’à suivre les normes générales.

–        Règlementation concernant la hauteur de la clôture

En consultant le code civil, l’article 647 stipule que la hauteur maximale pour une clôture de séparation est de 3,20 m. Cette règlementation est appliquée dans une ville qui compte plus de 50 000 habitants.

Dans le cas où le nombre des habitants est inférieur à ce nombre, la clôture ne doit pas dépasser les 2,60 m. Il est tout de même important de préciser que chaque commune a le droit d’imposer leur propre règlementation à propos de la hauteur d’une clôture.

–        Les matériaux conventionnels

Si la construction d’une clôture est spécifiée dans le PLU, votre palissade doit être fabriquée avec un matériau particulier. Au lieu d’imposer, ce document d’urbanisme impose carrément l’utilisation de ce matériau. Ceci est fait pour respecter l’uniformité de l’aspect de la ville. Il existe également des règles en matière de couleur.

–        La mise en place de la clôture

Lorsque vous installez votre clôture de jardin, vous devez veiller à ce que la limite de votre espace soit bien respectée. Vous ne devez en aucun cas la mettre à cheval au-delà de la limite séparative avec le terrain de votre voisin.

Si la place de votre clôture ne respecte pas cette convention, votre voisin pourra déposer une plainte au niveau du Tribunal de Grande Instance ou TGI. Suite à cela, votre clôture pourra être démolie.

Les différents types de matériaux pour une clôture de jardin

Une clôture est loin d’être une simple séparation. Sa fonction, son esthétisme ainsi que sa durabilité vont dépendre du matériau avec lequel elle est construite. Votre choix doit être guidé par votre goût et par le style de votre extérieur.

–        La pierre

Dans le cas où vous privilégiez la durée de vie au lieu de l’esthétique, vous devez choisir un mur en pierre pour votre clôture. Celui-ci peut se décliner en parpaings ou en gabion. Il s’agit de la forme de clôture la plus sécurisante pour se protéger des intrusions.

–        L’aluminium

Étant donné que l’aluminium est le matériau qui représente le plus la modernité, il peut être utilisé sur une clôture de style design. Ce matériau a l’avantage d’être robuste. Mais par-dessus tout, il ne nécessite aucun entretien particulier.

La disponibilité d’une large palette de couleurs le rend également légendaire. Pour adopter un style moderne, vous pouvez par exemple choisir une clôture grise anthracite.

Le beige et le blanc évoquent aussi une touche épurée. Veillez toutefois à considérer la fréquence du nettoyage avant d’arrêter votre choix sur une couleur.

–        Le grillage

Le grillage fait partie des matériaux les plus utilisés sur une clôture séparative. Il s’agit d’une alternative qui est en même temps économique et simple à installer. Même si ce matériau est considéré comme industriel, le grillage n’est pas assez esthétique. Il est cependant possible de la cacher sous les feuillages d’une brise vue naturelle.

–        Le fer forgé

Une clôture en fer forgé est une plus-value pour votre jardin. Ce matériau peut très bien être incorporé dans un extérieur doté d’un style classique ou contemporain. Pour son aspect esthétique, le fer forgé peut offrir plusieurs possibilités de forme et de couleur.

Afin de garder son apparence élégante, vous devez l’entretenir régulièrement pour éviter que la clôture se rouille.

–        Le bois

Le bois est le matériau parfait pour s’intégrer dans l’environnement d’un jardin. En optant pour ce matériau, vous aurez l’embarras du choix en ce qui concerne les variétés de présentation. Les modèles peuvent aller des panneaux de bois occultant jusqu’à des panneaux treillis en passant par des panneaux ajourés.

Pour que l’aspect de votre clôture en bois perdure dans le temps, vous devez la traiter au lasure ou avec de la peinture microporeuse.

Les avantages et inconvénients des différents types de clôtures pour jardin

Après avoir déterminé le type de clôture qui correspond à vos besoins, pensez à bien prendre en compte les avantages et inconvénients de chaque matériau.

Les avantages et inconvénients d’une clôture en bois

La clôture en bois offre un aspect naturel très apprécié pour délimiter un jardin. Elle peut être facilement personnalisée grâce à la peinture ou au vernis. Elle demande un entretien régulier (nettoyage et protection contre l’humidité) pour éviter qu’elle ne se détériore avec le temps.

Les avantages et inconvénients d’une clôture en PVC

La clôture en PVC est légère, facile à installer et ne nécessite pas beaucoup d’entretien autre que le nettoyage occasionnel. Elle est aussi résistante aux intempéries. Toutefois, son aspect plastique peut parfois manquer d’esthétisme.

Les avantages et inconvénients d’une clôture en métal

Lorsqu’elle est bien conçue, une clôture métallique peut être très solide tout en étant élégante. Elle offre aussi une bonne protection contre les intrusions indésirables dans votre propriété. En revanche, certains types de métaux peuvent rouiller avec le temps s’ils ne sont pas correctement entretenus.

Les avantages et inconvénients d’une clôture en pierre

La clôture en pierre offre une esthétique indéniable, ainsi qu’une grande résistance aux intempéries et à l’usure du temps. Elle peut aussi être facilement personnalisée selon les goûts de chacun. En revanche, elle demande un investissement financier important et sa mise en place peut être difficile.

Les avantages et inconvénients d’une haie végétale

La haie végétale permet de créer un espace naturel dans votre jardin tout en délimitant votre propriété. Elle offre aussi une bonne protection contre le vent tout en absorbant les bruits extérieurs. Elle nécessite un entretien régulier (taille, arrosage) pour garder son aspect soigné.

Chaque type de matériau pour clôture a ses propres avantages et inconvénients. Pensez à bien réfléchir à vos besoins avant de choisir la solution qui vous convient le mieux. Un professionnel pourra aussi vous aider à prendre la meilleure décision selon vos critères personnels et votre budget disponible.

Comment entretenir sa clôture pour qu’elle dure dans le temps

Maintenant que vous avez choisi votre clôture de jardin, vous devez prendre soin d’elle pour qu’elle puisse durer dans le temps. Effectivement, chaque matériau nécessite un entretien régulier afin de préserver son aspect et ses fonctionnalités.

Pour entretenir une clôture en bois, vous devez la nettoyer régulièrement avec une brosse douce et un peu d’eau savonneuse. Il est aussi recommandé de traiter le bois avec un produit spécifique pour le protéger contre l’humidité et les insectes. Si la clôture a été vernie ou peinte, il peut être nécessaire de renouveler cette opération tous les 2 à 4 ans selon l’exposition aux intempéries.

Une clôture en PVC ne demande pas beaucoup d’entretien, mais il est toutefois recommandé de la nettoyer régulièrement avec un jet d’eau ou une éponge humide pour éviter l’accumulation de saletés. S’il y a des taches tenaces sur la surface du PVC, utilisez simplement du savon doux mélangé à de l’eau tiède.

Pour lutter contre la rouille qui peut se développer sur certains types de métaux comme le fer forgé par exemple, il faut appliquer une couche protectrice qui permettra au métal de résister face à toutes sortes de conditions climatiques défavorables (vent, humidité). Pour cela, vous pouvez utiliser des produits professionnels de traitement anti-corrosion.

Afin de préserver l’aspect esthétique et la solidité des pierres, vous devez nettoyer régulièrement votre clôture à l’aide d’un jet haute pression ou avec une brosse douce et un peu d’eau savonneuse. Si elle a subi des dommages (ex : une pierre décellée), n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour effectuer les réparations nécessaires.

La haie végétale peut être entretenue par le propriétaire lui-même s’il ne dépasse pas 2 mètres, mais aussi peut demander les services d’un professionnel qui sera plus efficace dans le cas où celle-ci serait trop volumineuse. L’entretien consiste essentiellement en une taille régulière chaque année au printemps pour éliminer les branches mortes. Il y aurait lieu aussi de tailler les parties dépassant sur le voisinage.

Quel que soit le matériau choisi pour votre clôture, il vous faudra réaliser un entretien régulier afin qu’elle puisse résister aux assauts du temps et conserver son aspect fonctionnel tout au long des années.