Jardin

Protéger son jardin des orages : les solutions efficaces

En principe, la pluie est un phénomène essentiel pour assurer la prospérité des champs, mais aussi des jardins. Toutefois, en trop grande quantité, elle peut considérablement nuire aux plantes. La raison réside dans le fait que les orages sont souvent accompagnés de coups de vent violents, de pluies drues et de coups de tonnerre qui peuvent être ravageurs. Bien que la saison chaude ne soit pas la seule à avoir des orages, elle est la plus sujette à ce phénomène dévastateur. Dans cette optique, les agriculteurs et les propriétaires de jardin doivent faire face à cette menace durant toute la saison estivale. Heureusement, il existe des solutions pour ne pas avoir trop de dégâts lors des tempêtes. D’ailleurs, cet article vous présente les meilleures astuces pour protéger votre jardin des orages.

A lire en complément : Comment planter et entretenir un cerisier 

Protéger le jardin des orages en limitant l’érosion

L’érosion fait partie des principaux ennemis des plantations et des jardins. Bien que le sol mette un temps relativement long à se constituer, il peut être détruit en seulement quelques minutes. En réalité, une intempérie peut dénuder la totalité du sol de votre potager en une seule averse. Dans l’ensemble, la meilleure des solutions pour prévenir l’érosion est le paillage du sol. Aussi, si le ciel devient gris et que vous n’aimez pas le paillage, vous devrez mettre vos convictions de côté, le temps que l’orage passe. En effet, le paillage du sol est une pratique pour protéger les cultures des effets d’une pluie diluvienne.

Pour ce faire, vous avez un large choix en ce qui concerne le paillis. En principe, toutes les matières végétales séchées peuvent faire l’affaire. De ce fait, vous pouvez collecter de la paille, du foin, des copeaux de bois, des fougères ou de la cendre de bois. Dès lors, vous devez couvrir votre sol de ces éléments pour lui éviter d’être raviné et appauvri par les fortes pluies. Outre le fait de prévenir le lessivage de votre sol, le paillis offre également d’autres avantages. En effet, riche en azote, il peut faire office de complément de nutriment pour votre jardin et votre potager. Il permet également de préserver ces derniers des mauvaises herbes, mais aussi des nuisibles.

A lire en complément : Comment obtenir du marc de café ?

Protéger les arbres et les plantes fragiles contre l’orage

Un orage est souvent accompagné de vent qui peut être relativement violent. Cependant, il s’agit d’un élément particulièrement nocif pour les plantes. En effet, les plantations le plus fragiles seront les premières à en subir les conséquences si vous n’agissez pas en amont.

Les arbres fruitiers

En principe, il est assez difficile de prédire quelle branche va céder au vent lors d’une forte pluie accompagnée de vent. Toutefois, ce n’est pas impossible, surtout en ce qui concerne les arbres fruitiers comme les pommiers. En effet, selon la saison, ces derniers peuvent être relativement chargés, ce qui les rend particulièrement vulnérables à la pression du vent.

Pour protéger les arbres des orages, vous pouvez placer des étais en forme de T sous les branches les plus chargées. Fixez ensuite ces dernières avec des cordes. De cette façon, le poids des fruits sur les branches sera transféré vers les étais, ce qui permettra aux branches de ne pas casser.

Les plantes fragiles

Si vous avez des fleurs montantes comme des roses trémières dans votre jardin, il sera essentiel de prévenir les dégâts, puisque ce sont des plantes particulièrement sensibles au vent. Cela est également valable pour les tomates, les poivrons, les aubergines, etc.

La manière la plus simple de protéger vos plantes fragiles est d’installer des tuteurs à proximité.  Il est toutefois important de ne pas les enfoncer trop près du pied pour ne pas trop abimer les racines. Un autre moyen efficace est d’installer le tuteur lors de la plantation. Il est également essentiel de disposer le dispositif sur le côté de la plante, puisque le vent vient généralement d’un seul côté. Vous réduirez ainsi les dégâts au maximum.

Vous pouvez également opter pour une cloche protectrice. Fixé au sol, ce dispositif protègera vos plantes de tous les aléas. Il est cependant important de préciser que la cloche n’est pas adaptée aux pelouses et aux plantes relativement grandes.

Opter pour la plantation de haies

Bien que leur plantation prenne un temps relativement long, les haies brise-vent existent depuis des lustres et ont mainte fois fait leurs preuves. D’ailleurs, elles sont tout aussi efficaces que n’importe quels mur et palissade. En disposant les haies de la bonne manière, vous pourrez couper le vent efficacement. En réalité, au lieu de se casser, les haies ploieront avec la force du vent et ne laisseront passer que quelques brises, ce qui évitera la formation de courants violents sur votre propriété.

Apportant de l’esthétisme et participant à la biodiversité de votre jardin, les haies brise-vent ne nécessitent que très peu d’entretien. Le seul inconvénient de cette solution réside dans le fait que l’installation est assez longue.