Actu

Entretien de jardin : comment bien le réaliser ?

pelouse

Avoir un jardin dans son espace extérieur permet de valoriser davantage votre maison et de profiter d’agréables moments avec vos proches. Cependant, il faudrait que le jardin soit bien présentable afin que vous vous y plaisiez. À cet effet, le jardin doit être inéluctablement entretenu. En effet, cet entretien lui permet de préserver son esthétique et la pérennité des plantes qui s’y trouvent. Encore qu’il faille savoir bien l’entretenir. Si cela peut demander du temps et de votre énergie, vous devez le faire et le présent article vous prodigue de précieux conseils pour y arriver.

A lire en complément : Apportez de la couleur à votre jardin avec les stickers spéciaux pour robot tondeuse Husqvarna

Être intelligent en plantant des arbustes faciles à entretenir

L’entretien d’un jardin nécessite une bonne planification comme le recommande allojardin. Lorsque vous définissez convenablement à l’avance le moment et la manière de tailler, de récolter de semer et autres, vous serez plus efficace. Ainsi, vous devez bien connaître vos plantes et vos besoins. En fonction de cela, vous allez établir votre calendrier annuel. Dans votre planning, il faut aussi prendre la peine de bien définir vos périodes d’arrosage. Simplifiez-vous ici la tâche en optant pour les arbustes qui ne demandent pas beaucoup d’entretien. Ils seront bien dans vos zones difficiles d’accès et vous pouvez en faire des haies, bordures.

Protéger les plantes choisies 

Les plantes que vous venez de choisir doivent être bien protégées. De ce fait, elles pourront croître et bien s’épanouir. En premier lieu, vous les protégerez des affres de la météo. Par la suite, il faudra plus penser à débarrasser d’elles les animaux parasites.

A voir aussi : Quel bois exotique autour de la piscine ?

Pour ce faire, vous pouvez verser du vinaigre blanc autour des plantes pour éloigner les chiens. Aussi, il est possible de mélanger les graines de vos plantes avec du poivre pour vous débarrasser des limaces, rongeurs et autres. Vous pouvez aussi concevoir votre propre insecticide en mettant un zeste de citron dans 25 cl d’eau bouillante. Une fois que le mélange est refroidi, vous allez le verser dans un pulvérisateur pour en mettre sur vos plantations.

Enlevez les mauvaises herbes de la plus belle des manières

A priori, vous devez vous débarrasser des mauvaises herbes au fur et à mesure que celles-ci poussent. Ainsi, vous ne serez pas débordé et votre jardin sera toujours présentable. Toutefois, par inadvertance, vous pourrez laisser les herbes poussées considérablement sur votre jardin. À cette étape, vous ne devez en aucun cas vous servir des pesticides. Pour vous en débarrasser de la meilleure manière, conservez votre eau de cuisson. En chauffant cette eau et en la versant au pied de ces mauvaises herbes, elles ne seront qu’un mauvais souvenir en seulement quelques jours.

Faire le mulching et son compost 

Vous empêcherez davantage les mauvaises herbes de pousser en couvrant le sol lorsque vous vous mettez au mulching. Cette technique va aussi conserver l’humidité du sol et est fortement profitable à vos plantes en période de sécheresse. Le paillage ou le mulching nourrit aussi votre sol au moment de sa décomposition et donne plus de simplicité à votre jardin. Par ailleurs, en élaguant vos végétaux, préférez le broyage. De ce fait, vous pourrez faire du paillage et votre propre compost. Ainsi, vous rendrez optimal l’entretien de vos végétaux en faisant plus d’économie.

Choisir les outils adaptés pour l’entretien du jardin

Choisir les outils adéquats pour l’entretien de votre jardin est un élément crucial dans la réussite de cette tâche. Le marché offre une large gamme d’outillages, vous trouverez tout ce qu’il faut chez un magasin spécialisé en matériels de jardinage.

Le choix des outils se fait généralement selon l’envergure et le type de travail à effectuer, ainsi que sur les caractéristiques et spécificités des végétaux présents dans votre espace vert. Si vous avez une petite surface à entretenir, privilégiez les petits équipements tels que le sécateur ou le râteau. En revanche, pour un grand terrain ayant plusieurs espèces végétales différentes, il faudra plutôt opter pour des engins motorisés comme la tondeuse ou encore le taille-haie électrique.

Peu importe vos besoins, n’hésitez pas à investir dans des machines reconnues pour leur efficacité et leur qualité afin d’éviter tout désagrément lors de leur utilisation.

Mais avant cela, assurez-vous aussi que chaque outil soit entretenu convenablement après chaque usage : nettoyez-les bien avec une brosse et mettez une fine couche d’huile sur leurs parties métalliques afin d’éviter toute corrosion future, par exemple. En faisant ces simples gestes quotidiens, vous prolongerez considérablement la durée de vie utile de vos équipements.

Soyez vigilant(e) au moment où vous utilisez ces engins, car certains sont dangereux s’ils ne sont pas utilisés correctement (comme les tronçonneuses). Dans ce cas, il est préférable de solliciter des professionnels pour la manipulation du matériel.

Économiser l’eau en adoptant des astuces écologiques dans l’arrosage des plantes

Le jardin est un espace de vie qui nécessite de l’eau pour s’embellir et se développer. Toutefois, il faut pénétrer la terre.

Il existe plusieurs techniques pour économiser efficacement l’eau lors de votre séance d’arrosage. L’une des méthodes consiste à installer un système de récupération des eaux pluviales. Cela implique la mise en place de citernes ou autres réservoirs pour collecter les eaux tombées sur votre toiture. Vous pouvez ainsi les utiliser par la suite pour arroser vos plantations.

Une autre façon très simple mais étonnamment efficace d’économiser l’eau consiste à utiliser du paillis au pied des végétaux (mulching). Le mulching permet non seulement aux racines de mieux retenir l’humidité grâce aux copeaux ou feuilles utilisés comme mulch, mais aussi empêche leur dessèchement rapide causé par le soleil direct.

Vous pouvez opter pour un système d’arrosage goutte-à-goutte plutôt que l’arrosage traditionnel. Celui-ci permet d’économiser de 30% à 50% d’eau par rapport aux méthodes classiques, car il distribue l’eau directement sur les racines des plantations, qui sont les parties essentielles à hydrater.

N’hésitez pas non plus à utiliser les eaux grises (eau provenant du lavabo ou de la douche) pour arroser vos végétaux en veillant néanmoins à ne pas arroser les légumes directement avec cette eau.

Ces astuces permettent non seulement de réduire votre consommation d’eau et donc économiser une ressource limitée mais aussi vous donneront un jardin plus respectueux de l’environnement.